ACTUALITES

Sélection "coups de cœur" - Peinture
 

Ils sont deux silhouettes esquissées, incomplètes, sur un univers sans fond, sans profondeur, comme deux humanités plaquées sur une terre brune sombre qui ne conduit nulle part. Deux figures habillées de leur matérialité minérale, une peau portée comme une identité. Deux silhouettes telles des apparitions posées sur la surface du monde, dans une palette

de teintes qui les fait s'unir à la terre, dans un bel ensemble nuancé, équilibré entre matière et couleur,

en contraste et en douceur,

en silence aussi. 
 

Christiane CHIAVAZZA
Les anges

147 x 114
 

3 Figures humaines

Sophie MANDRILLON
L'Homme qui rit

 

Une jolie composition pour cet "Homme qui rit" : un visage à peine dessiné, un œil qui en ressort avec la ligne épurée du nez, une bouche en croix. Et à côté c'est la présence du noir, fort et plein, pour un beau contraste. Le geste de l'artiste est vif et l'ensemble est épuré, les touches sont sèches et la palette de couleur restreinte.

Couleurs posées pour quelques touches de vivacité, collages discrets, belle lumière

et belle vibration pour

ce visage intense.
 

Laurent DAUPTAIN
Autoportrait

162 x 114
 

L'artiste est connu pour ses autoportraits. On y reconnaît son geste et son trait : un visage construit de couleur et de lumière, posées en touches concises, délimitées et régulières.

L’œuvre est dense et nourrie de ce geste sûr et de ces couleurs vibrantes, en couches superposées au bel effet décomposé. 

L'artiste propose aussi un très beau travail de paysages et de scènes urbaines, et des natures mortes. 
Cette même touche personnelle, peinture du geste, vive et dynamique, parcourt ainsi les autres aspects

de son œuvre. 
 

Hélène LEROY

Ouéra

100 x 100


 

Hélène Leroy présente des paysages abstraits marqués d'une douceur et d'une légèreté qui font leur présence et leur densité. Celui-ci raconte peu mais montre beaucoup : la trace d’une ombre comme une griffure, une entaille sur un monde vaporeux, évanescent comme une pensée fugitive, un trait marqué, un contraste doux, une palette restreinte, un minimalisme monacal. Un souffle dense et léger à la fois, qui nous appelle, dans un murmure, pour nous conduire derrière la pâleur du monde. Au-delà des évidences, derrière le voile se cache la voix intérieure du monde. Tendez l'oreille...
 

Jean Jacques LAPOIRIE                                                                            Potentialité 2 - 150 x 130 cm
 

Jean Jacques Lapoirie est

un artiste qui revendique la
représentation du signe et

de la trace, d'où le nom de
son groupe dans le salon
Comparaisons.

Dans cette toile sobre et

délicieuse, tout en finesse,

en nuance, en douceur, on

suit en effet le trait qui nous

guide, traçant un chemin

intérieur, autoproclamé

dans le geste simple et

minimaliste.

 

C'est une belle douceur silencieuse, un parcours à suivre presque en fermant les yeux, tant la voix intérieure du peintre est inscrite  et semble murmurer pour nous conduire, dans la couleur légère, et les sillons creusés dans la matière. 
 

Trees II - 120 x 120

 

Etienne BOITEUX

 

Étienne Boiteux commence ses histoires avec la matière. C'est la première chose qui nous attrape,

cette épaisseur de la toile, chargée

en surface d'éclats divers incrustés dans le dessin et la peinture.

L'artiste évoque des univers végétaux et minéraux, entre figuration et abstraction. Cette œuvre présentée

au Grand Palais est une des plus figuratives avec ses motifs d'arbres dans un paysage. 

Il faut voir de près les matières en surface qui accueillent la peinture.

L'ensemble déroule un programme sensitif fort : éclats brillants, matière minérale, empâtements, sillons et rainures, coulures et transparences...

C'est un univers personnel, signature d'un artiste sensible et délicat.
 

Jan K. déroule une peinture de la liberté du geste,

de la vivacité du trait.

C'est une superbe peinture

de l'action, du geste possédé par l'impulsion dans l'instant, sans censure intérieure, dans une superbe libération de tout l'être qui devient alors seulement ce geste et cette impulsion créatrice.

Le résultat ici est un beau foisonnement dans une jolie composition équilibrée, douce et sensuelle, prenante, vibrante, puissante.

Sur son site web,

l'artiste raconte :

"Peindre comme un enfant semble facile, mais ÊTRE cet enfant au pinceau est un état exigeant, un lâcher-prise absolu d’où découle une gestuelle délivrée de tout jugement".  Ce qui ressort alors, c'est cette force naturelle et instinctive contrôlée  par le geste 

réglé et mesuré de l'artiste.

Jan K.

 

Main gauche, main droite - 150 x 120

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

KAZEM

 

Dans le groupe Expressionnisme de Comparaisons, la très puissante toile de Kazem. 
Une très belle épaisseur de matière picturale, dans une charge émotionnelle pure, sensuelle et gourmande, pour un sujet tout en foisonnement, tout en intensité vibrante, vivante et magique, dans une explosion chromatique délicieuse... Lorsque la peinture devient promesse instantanée de félicité...

MOCAS                                                         De Profundis Somnium - 130 x 130

 

C'est la puissance lyrique d'une peinture nourrie de forces multiples qui se mêlent, se complètent, se répondent dans une fulgurance : tout d'abord la matière apparente et généreuse, qui nous rappelle que la peinture peut être une épaisseur physique sensuelle - puis c'est la couleur qui se développe, dans une palette affirmative et osée, qui n'a pas peur du bruit définitif de l'explosion, qui n'a peur de rien d'ailleurs puisque la couleur est ici la maîtresse des lieux. Et c'est aussi une composition solide, rythmée, vibrante, bref d'une superbe et radicale efficacité.
Puissance, densité, majesté, frissons...

Yoichi TAMAKI

 

Belle abstraction,

qui marie une douceur

et une puissance retenue.

Le carré accueille

une composition équilibrée dans laquelle le bleu se pose comme une force aquatique, réhaussée de ses éclats d'écume dans une gerbe centrale forte et explosive.

La force de la couleur

se marie à celle de la matière, en épaisseur légère,

en éclats parsemés.

La lumière révèle aussi

une minéralité dans les contrastes, sombre et forte, qui traverse la composition d'une présence transversale tout en retenue.

Cette oeuvre délivre alors

la jolie sensation douce

d'un équilibre naturel. 

"Il faut savoir s'abandonner, accepter la pulsion du geste afin de rester libre"

écrit l'artiste sur son site web. C'est en effet une peinture

du geste, de la famille que nous aimons chez Bella Z'Art, ce geste ample et sûr de lui, déterminé et affirmatif.

Il est ici économique, la toile  présentant des zones de grand calme silencieux très peu chargées. C'est une mesure tout en nuance et en transparence douces.

La couleur elle aussi est mesurée, concentrée et d'une belle fraîcheur sensuelle.


Oowa - 120 x 120

Anne ZABLOT

 

Michèle DESTARAC

 

Le geste est une identité chez Michèle Destarac. Dans une abstraction toujours organisée, joliment composée, le geste est un principe brut. Une forme de radicalité proposée comme un programme. Mais brut sans brutalité. Une affirmation certes, mais une domination de la mesure, comme la main ferme qui tiendrait la laisse de la bête féroce.

La beauté tranquille de la force dominée.
Un principe du geste fort pour accompagner la couleur, elle aussi mesurée. Subtile et lumineuse. Une palette restreinte pour une efficacité maximale.

La beauté tranquille de la mesure dominée.
Au final quelques gestes pour quelques tracés, quelques couleurs pour quelques points marqués, une lumière, de grands espaces calmes, et tout est posé dans l'évidence et la lucidité de la maîtrise.

Sélection "coups de cœur" - Gravure
 

Jacques MEUNIER

Une très jolie texture, un beau rendu dans la douceur de la couleur, palette subtile et délicate, jolies vibrations de surface, douceur paysagère...

Dominique ALLADIERE

Un sujet fort, paysage abstrait de végétaux et arbres enlacés, tout en contraste, dans la beauté des blancs profonds et des noirs intenses.

© 2018 Bella Z'Art - Tous droits réservés

Suivez-nous

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon