ACTUALITES

Salon
R.D.v d'Art

Du 8 au 28 novembre, à l'espace Christiane Peugeot,

au 62 avenue de la Grande Armée - Paris 17ème.

36 artistes sont présentés.

Exposition collective rythmée par 17 expositions individuelles d'une journée.

Par Marc Gauthier
 

Nos coups de cœur

Caroline LEITE - sculpteur, photographe

Série "Ruines de béton" - sculptures béton, pigments et plâtre sur socle métal

chacune 45 x 40 x 30  - 2017

Nous retrouvons à RDv d'Art les hommes de la série "Ruines de béton" que nous avions aimés à Figuration Critique, leurs mains positionnées dans des postures expressives qui nous suggèrent leurs émotions. Ils semblent venus du passé, visiteurs muets d'un temps ancien, fossiles extraits d'une fouille archéologique, comme beaucoup de sculptures de Caroline Leite. Elle travaille en effet sur la question du temps : un temps visité comme on fouille un espace géographique. Un présent qui devient révélateur d'un passé, télescopage des époques, passé fictionnalisé d'un hier inventé, pour être mis à jour et visité aujourd'hui.

"Crucifiement"

Sculpture béton, pigments & plâtre dans boite

verre et métal - 90x30x30 cm - 2017

L'artiste installe ici une mise en scène qui va au bout de son questionnement sur le temps : ce sont ses boîtes de verre, vitrines ressemblant à des reliquaires, présentant des sculptures aux allures de vestiges mystérieux. La main cassée, reconstituée, le visage usé ou incomplet, prennent alors une  identité historique dans leur  vitrine muséifiante.

"Autoportrait"

Sculpture béton, pigments & plâtre dans boite

verre et métal - 90x30x30 cm - 2017

Caroline Leite devant ses photographies sur béton

Photographie numérique, tirage argentique
sur plaque de béton - 30 x 30 - 2017

La proposition artistique se poursuit aussi avec la photographie. Tirage argentique sur plaque de béton, l’œuvre est double : iconique et minérale, matière et révélation. Le pavé de béton accueille l'image qu'il sublime.

L'image photographique renvoie elle aussi au passé. Comme si photographier le présent c'était être possédé par le passé. Image de bâtiments, de jardins d'aujourd'hui, flous, griffures, rayures de surface, imperfections des bords de la pierre support, l'image est narration tout autant que matière, déguisée en document historique. Impression de vieux daguerréotypes exhumés.

Il faut voir sur ces superbes tirages le jeu avec le grain minéral et les irrégularités sur la surface qui donnent une identité à l'image, une texture et une densité puissantes.

Caroline Leite livre une œuvre polymorphe et cohérente, d'une beauté fascinante.
La fascination vient de cette promesse de multitude. Sculpture et photographie qui révèlent une fausse historicité. Sculpture qui raconte une image de l'humanité en prise avec ses questions ou ses émotions. Photographie "matière" qui épouse et révèle une minéralité sublime, une matérialité renvoyant elle-même à la sculpture "iconique".
Matière, image, forme et mouvement silencieux se rejoignent dans un tout organisé, malicieux et manipulateur, qui nous oblige à des regards attentifs et pluriels : d'une main à un visage, d'un autoportrait englouti dans la pierre au détail imprimé d'une ville qui semble surgie du passé.

Pascal CATRY - plasticien, sculpteur

Sculpture de zinc

par Pascal Catry
 

Pascal Catry construit des microcosmes poétiques à partir de matière de récupération.
C'est le zinc qui est la matière centrale de son œuvre.

Faire œuvre avec la récupération c'est toujours faire œuvre de reconstruction. Le zinc des toits, récupéré chez le ferrailleur, est coupé, taillé, plié, modelé, agencé, apprivoisé pour être à l'origine d'une reconstruction aux tonalités multiples : assemblage et minutie, épuration et narration. Une histoire du temps qui passe et que l’artiste saisit au vol. Traces laissées par les éléments sur la matière. Histoire universelle de l'érosion du monde. L'artiste est un homme du regard, du geste et de l'intelligence de la planification.
Son travail chemine alors de la matière vers l'abstrait, pour devenir une œuvre subtile, révélatrice d'une beauté implacable et naturelle, celle des traces du temps que l'on devine sur certaines zones de la matière d'origine.
Des œuvres délicieusement équilibrées, poétiques et aériennes. Des images pleines de la force de la matière, par ailleurs épurées dans une superbe profondeur minimaliste.

"Arbres" 60 x 104 - 2017             

Pascal Catry devant

son œuvre "Arbres"

Hugues ABSIL - peintre, graveur

"Famille en fuite II"

160 x 130

huile sur toile

Série "Les musiciens"

60 x 60

huile sur toile

Hugues Absil peint des personnages, mais aussi des paysages de diverses factures. Son travail est un cheminement du geste énergique et de la matière présente. La force de ces deux toiles est différemment expressionniste : crépusculaire et silencieuse pour "Famille en fuite", moins virulente, plus naturaliste pour le "Musicien". Elles n'en sont pas moins toutes les deux marquées par la force du geste de l'artiste : une peinture de l'expansion du trait, dans une épaisseur et une matérialité qui donnent à voir des couches et des passages, des vibrations profondes et des nuances de surface.

Les gravures présentées par l'artiste à RDv d'Art montrent une évolution. Vers plus de calme et de silence ?

Cette fois la figure humaine est plus petite, plus discrète. Tourmentée encore par les aléas de la vie terrestre, elle semble malmenée et emprisonnée dans une structure grillagée. Mais elle est en même temps exposée, mise en valeur, cernée dans la partie centrale de l’œuvre, comme un fétiche au centre d'une figure totémique plus dense et plus épaisse que le reste de l'assemblage.
Figure humaine aux doigts monstrueux, mise en avant dans le jeu des matières et des contrastes, dans un univers où des lignes brunes de branches et troncs végétaux viennent adoucir la radicalité de son cri intérieur, dont on devine, dans l'arrondi de sa bouche noire, qu'il va bientôt sortir dans un souffle libérateur. Mais sortir en nuance. En sourdine peut-être...

© 2017 Bella Z'Art - Tous droits réservés

Suivez-nous

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon